Página inicial > FSM > FSM 2012/2013 > Pour Vinod

Pour Vinod

domingo 15 de setembro de 2013, por Gustave Massiah, Gustave Massiah

Todas as versões desta matéria: [English] [français]

Il était très attaché au processus des forums sociaux sans pour autant l’idéaliser et sans refuser les critiques qui devaient lui être faites. Vinod nous a tant donné avec sa simplicité, sa disponibilité et sa profondeur. Nous le gardons dans nos cœurs.

Nous sommes bouleversés par le départ de Vinod, notre camarade, notre ami et notre frère de luttes et d’affection. Vinod a été une des personnes fondatrices du CI ; une des personnes marquantes du mouvement altermondialiste. Il était soucieux d’en faire un espace de discussion et d’élaboration et était un remarquable facilitateur des débats. De plus, il n’hésitait jamais à s’investir dans les tâches concrètes.

Il était très attaché au processus des forums sociaux sans pour autant l’idéaliser et sans refuser les critiques qui devaient lui être faites. Il pensait que ce processus était le plus avancé de ce qu’il était possible de faire dans la situation actuelle. Il pensait nécessaire de le faire évoluer pour le renforcer.

Pour expliciter l’attachement de Vinod au processus des FSM, je citerai son intervention à la réunion du CI de Rabat en 2009. Vinod rappelle qu’en 1984, à Hiroshima, des mouvements asiatiques et des intellectuels proposent de lancer une alliance globale des peuples (Global alliance of people). Ils se posent la question de savoir qui va construire cette alliance. Vinod raconte en ces termes la réponse qui se précise dans ces débats : « Ce sont les mouvements qui construiront l’alliance des peuples. Ce ne sont pas les partis, ni les associations, ni les ONG. Ce sont les mouvements sociaux et citoyens » Cette proposition caractérisera les futurs forums sociaux mondiaux.

Son écoute, sa disponibilité et son humanité prenaient encore plus de sens quand on connaissait ses engagements. On savait le rôle qu’il avait joué, notamment, dans Jubilée Sud, dans les mobilisations de Bhopal, dans l’organisation du FSM de Mumbai, dans le réseau Alter-inter et dans la fondation du magnifique People’s Science Movement en Inde.

Vinod nous a tant donné avec sa simplicité, sa disponibilité et sa profondeur. Nous le gardons dans nos cœurs.

Nous voulons dire tout notre amour à Anita, et toute notre affection à sa famille et tous ses amis.

gus massiah