Página inicial > FSM > FSM 2012/2013 > Tunisia 2013 > Une délégation de 100 algériens empêchés de se rendre au FSM

Une délégation de 100 algériens empêchés de se rendre au FSM

terça-feira 26 de março de 2013, por ,

Cette caravane de 100 personnes venues de plusieurs régions d’Algérie pour participer à cet évènement mondial est bloquée depuis plus de 24 heures par la police des frontières, qui a reçu l’instruction de les refouler.

Cette avec une grande consternation que nous avons appris qu’hier, le 25 mars 2013, une caravane de syndicalistes du SNAPAP, des défenseurs des droits de l’homme de la société civile, du comité national pour la défense des droits des chômeurs, et du comité de femmes a été empêchée de passer les frontières pour rejoindre la Tunisie pour participer au Forum Social Mondial.

Cette caravane de 100 personnes venues de plusieurs régions d’Algérie pour participer à cet évènement mondial est bloquée depuis plus de 24 heures par la police des frontières, qui a reçu l’instruction de les refouler.

Ce n’est pas la première fois que les autorités algériennes décident d’empêcher des syndicalistes et des militants des droits de l’homme d’organiser ou de participer à une manifestation civile et pacifique, même lorsqu’elle se déroule en dehors de l’Algérie.

L’Internationale des services publics (PSI) a écrit au Président Abdelaziz Bouteflika en rappellant le droit de circuler librement des Algériens: il s’agit d’un droit constitutionnel ! PSI soutient son affilié, le SNAPAP, et condamne énergiquement les graves atteintes aux libertés et l’acharnement contre les syndicalistes autonomes.