Ciranda internacional da comunicação compartilhada

agrega noticias de parceiros parcerias da ciranda
Condamnation du Makhzen et soutien à la lutte du peuple sahraoui

Marocains furieux ont attaqué le modérateur de l’assemblée des mouvements sociaux du FSM qui lisait le texte, M. Moumni Rahmani, un Marocain lui-même, le menaçant et le maltraitant en public et le qualifiant de traître.

Communiqué Sortir du Colonialisme

" Alors que la France a entrepris une guerre au Mali au nom de la lutte contre l’occupation d’une partie de ce territoire par les forces djihadistes, elle ne dit et ne fait rien face au Maroc qui occupe illégalement le territoire d’un autre peuple."

Réfugiés subsahariens du camp de Choucha dans une grève de la faim

Quarante-et-un réfugiés subsahariens du camp de Choucha frappent aux portes du très influent Forum Social Mondial pour réclamer la dignité humaine. L’absence de reconnaissance et de solutions concrètes à Tunis les incite à entamer collectivement une grève de la faim le 29 mars 2013 devant le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) de Tunis, mettant leur santé - déjà précaire - en danger.

Le "printemps arabe" invite le mouvement altermondialiste

Las mujeres darán el puntapié “oficial” anticipando con su asamblea mundial la apertura de la 12da edición del Foro Social Mundial (FSM) este 26 de marzo

Y en a marre

samedi 9 février 2013

Aliou sané, du Sénégal dans l’Assemblée préparatoire du prochain Forum social mondial qui aura lieu à Tunis en mars 2013.

Du 12 au 17 juillet 2012 des acteurs asscoaitifs, mouvements sociaux, syndicats, etc. venus du monde entier, se sont réunis à Monastir (Tunisie) pour participer à l’Assemblée préparatoire du prochain Forum social mondial qui aura lieu à Tunis en mars 2013.

Durant une semaine, près de 3000 personnes se sont retrouvés dans cette petite ville côtière pour débattre et échanger sur les thématiques suivantes : « migration », « mouvements sociaux en Tunisie » « démocratie, citoyenneté et droits humains », « droits économiques et sociaux face à la mondialisation néolibérale et la privatisation », « diversité, droits culturels, liberté d’expression et accès à la technologie », « droits des femmes », « défis économiques, la dette et les accords de libre-échange », « protection de l’environnement », « jeunes et lutte et sociales ».

Voir en ligne : e-joussour

P.-S.

Répondre à cet article