Página inicial > FSM WSF > FSM 2011 > Une autre Tunisie est possible, dans un autre Maghreb et un autre (...)

Une autre Tunisie est possible, dans un autre Maghreb et un autre monde

segunda-feira 11 de junho de 2012, por ,

Todas as versões desta matéria: [English] [Español] [français]

Appel pour l’Assemblée Préparatoire Mondiale vers le FSM 2013 -
Monastir (Tunisie), 12 au 17 juillet 2012

Nous vous invitons à nous rejoindre à Monastir, du 12 au 17 juillet
prochain, pour lancer ensemble la préparation du Forum Social Mondial
2013.

À la fin de l’année 2010 et au début de l’année 2011, les Tunisiennes
et les Tunisiens, rapidement rejoints par les Égyptiennes et les
Égyptiens, ont déclenché une vague mondiale de protestations,
d’insurrections, de révolutions, d’indignation et d’occupations, qui
devait rapidement essaimer.

Du Maghreb au Moyen-Orient, elle a bouleversé (et bouleverse encore)
le paysage politique. En Europe, elle inspire directement la lutte
contre les plans d’austérité. Aux États-Unis, elle remet en cause la
toute puissance des institutions financières, des banques et du poids
de la dette des ménages ou des étudiants. Au Chili comme au Québec ou
au Mexique, elle prend la forme de mobilisations massives pour l’accès
à l’éducation supérieure. Au Sénégal, elle a assis durablement
l’exigence d’une démocratie réelle, qui tourne le dos à la corruption,
à la prévarication et au népotisme.

Partout, elles font le lien entre l’aspiration à une démocratie réelle
et directe, et les atteintes à leurs droits fondamentaux que porte un
capitalisme en bout de course. Elles se rejoignent dans la certitude
qu’un autre monde est possible, à partir de nos luttes et des
alternatives que nous sommes toujours plus nombreuses et nombreux à
explorer au quotidien.

Les crises économique, financière, sociale écologique et climatique ne
sont pas des fatalités. La dette et l’austérité ne sont pas l’horizon
indépassable de notre avenir. Nous ne paierons pas une dette qui n’est
pas la nôtre : publique comme odieuse, elle nous a été imposée par des
institutions financières, par des banques, par des conseillers
financiers soucieux de leurs actionnaires et de leur enrichissement
personnel, quitte à détruire la planète et nos vies. Nous ne sommes
pas condamnés à subir les atteintes croissantes à la liberté de
circulation, à accepter que les pays européens ou nord-américains se
transforment en forteresses, bâties sur le racisme et les inégalités.
Face à toutes les entreprises d’occupation, de colonisation et de
guerre, il nous appartient de défendre les droits des peuples et leur
liberté de choisir leur destin, leurs frontières et leur avenir.

Des rues de Kasserine à celles de Montréal, en passant par la place
Tahrir, la Puerta del Sol, Zucotti Park, la place Syntagma,… c’est cet
autre monde que nous, les 99%, sommes en train de construire.

Nous vous invitons tou-te-s à nous rejoindre à Monastir, du 12 au 17
juillet prochains, pour une assemblée préparatoire au Forum Social
Mondial, qui aura lieu en Tunisie au mois de mars 2013.

À Monastir, nous prévoyons une série de rencontres et d’échanges avec
les organisations tunisiennes impliquées dans la révolution de 2011 :
l’accueil d’une flottille internationale de solidarité avec les
migrants, qui reliera les côtés Européennes à Monastir via Lampedusa ;
des rencontres entre les jeunes acteurs de la révolution
Maghreb/Machrek et les militants indignés, d’occupy, les Y’en A Marre
sénégalais, etc. ; une assemblée des mouvements sociaux de la région
Maghreb/Mashreq ; une journée de travail autour de la protection
sociale et des biens communs, une rencontre du conseil du forum social
africain.

Pour plus d’informations :

http://www.fsmaghreb.org/

talbi2001sa@yahoo.fr
hsoubhi@alternatives.ca
nicolas.haeringer@gmail.com